Maestro : Petit cheval d'amazone

29 novembre 2010

Newsletter ...

bouchon

Toi aussi tu en a marre de venir tous les jours chez le lardon pour te rendre compte que sa greluche n'a, encore une fois, pas encore mis son blog à jour ? Pas de problème !!!

Tu as deux solutions : relire les vieux articles pour patienter (plus de 3 ans d'histoire, y'a de quoi avoir bobo les yeux si on lit tout d'un coup) ou t'inscrire à la "Newsletter" (à gauche dans la barre de menu) qui te préviendra avec son petit clavier quand une mise à jour aura miraculeusement lieu. Elle est pas belle la vie ?

Une mise à jour d'un mois d'un seul coup. C'est Noël avant l'heure hi hi hi !!!

Posté par Ptitesirene33 à 10:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]


08 septembre 2010

Le mystère s'éclaircit

Ayé Dame Osteo est de retour de vacances ! A la clé, une heure de manipulations tout en douceur pour le lardon une !!! Je suis fière de moi (et paf les chevilles !), mon oeil s'aiguise petit à petit, les problèmes postérieur droit et épaule gauche ont été confirmés par la femme de l'Art, mais ce n'était qu'une partie de l'iceberg.

On ajoute à la liste le sacrum, quelques vertèbres cervicales, thoraciques et lombaires et, cerise sur le gateau, des impacts viscéraux (gros intestin, caecum, rate, foie et reins). Blocages divers qui pourraient expliquer en partie son agressivité envers ses copains de pré (il attaquerait avant qu'on l'attaque pour ne pas avoir mal), on verra dans les prochains jours si la théorie se vérifie ...

En bonus, une confirmation que ma cascade du mois dernier est sans aucun doute dûe à une forte réaction à la douleur. Un "faux mouvement" qui aurait déclenché la sensation d'un gros coup de couteau dans le ventre ... tu m'etonnes que le lardon se soit transformé en bouchon sauteur !

Une semaine de repos pour le jeune Hannibal Lecter et nous pourrons repartir pour de nouvelles aventures !

Posté par Ptitesirene33 à 23:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2010

Hannibal Lecter

J'aime po les sms du matin, ça pue les sms du matin !!! Tu t'éveilles tranquillou, le nez encore au chaud sous la couette, tu tends la main vers ton fichu portable qui vient de turluter gaiement et ... tu te dis que finalement t'aurai mieux fait de t'abstenir. Faut toujours se méfier des sms du matin moi je vous le dis ! Toujours est-il que le mal est fait, ça y est je suis au courant et j'ai honte. Oui honte !!! Sieur Bouchon 1er, souverain des bêtises en tous genres s'est encore une fois distingué avec maestria.

Voilà un moment que Dame Didou et lui se disputent gaiement la tête du troupeau et comme de bien entendu, pas un ne veut lâcher le morceau en bonnes têtes de cochon qu'ils sont tous les deux. Les balafres qui ornent le popotin lardonnesque sont là pour témoigner des batailles menées avec fougue. Une épilation par ci, une morsure par là jusqu'à aujourd'hui Dame Didou a eu le dessus ... jusqu'à aujourd'hui ...

L'Hannibal Lecter qui sommeillait en Bouchon s'est réveillé. Il y est allé de bon coeur l'animal façon "Les dents du paddock 2, le retour de la terreur avec des poils autour". Bilan du réveil du monstre : deux points de suture et deux agraphes à la base de la queue pour Dame Didou. J'ai beau n'y être pour rien je me sens quand même responsable des agissements de mon psychopathe de poney. J'ai honte, mon dieu j'ai honte ! Hannibal Lecter est donc à l'isolement jusqu'à nouvel ordre, tout seul comme une pauv' pomme dans son paddock, et je peux vous dire qu'il n'est pas content d'être traité de la sorte !

Aller il y a quand même une bonne nouvelle : j'ai galopé dans le bac à sable et mon trouillomètre ne s'est pas affolé d'un yota. Reste à aller voir dehors comment ça se passe ...

Posté par Ptitesirene33 à 22:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2010

Alleluia !!!

Aprés un mois de patience (mon Dieu qu'il est dur de regarder les copines partir en balade sans vous !), j'ai enfin reposé mon popotin sur Bouchon. Au début, j'avais prévu de me remettre en selle sur la gentille mais butée "Juju" ("Jupette" de son vrai nom), ponette croisée cochon dinde, que j'ai aussi au travail, mais voilà, je voulais pas "juste" remonter, je voulais remonter sur MON poney. J'ai encore un peu mal à la cuisse mais tant pis, là j'en peux plus !!!

Une question me taraude depuis ma chute : "Vais-je avoir peur une fois en selle ?". J'ai le douloureux souvenir de ma cascade d'il y a trois ans. Une belle gamelle et 6 mois de reconstruction "psychologique" avant de pouvoir repartir sereinement en balade. J'ai détesté ces moments de trouille horrible et incontrôlable dés que je quittais le bac à sable. Combien de temps cette fois avant de redevenir moi-même ???

Détente à la longe avant histoire de mettre toutes les chances de mon côté puis en selle ! Un petit quart d'heure au pas et au trot pour voir si la cuisse tient ... et ça tient !  Cavalière un chouille tendue mais pas terrorisée, une bonne nouvelle de plus. Bon ceci dit : nous n'avons pas galopé et je suis restée dans le bac à sable. M'enfin je trouve que cela reste de bonne augure pour la suite.

Du côté de Bouchon, c'est toujours pas "ça",  j'attends désespérement que Doc' Osteo rentre enfin de vacances. Un poney donc pas "carré" mais entre ne pas le bosser et le voir dépenser son énergie débordante à chercher la bagarre avec les copains (nous sommes depuis un mois à environ une balafre par jour) ou le bosser doucement et lui rendre un certain équilibre psychologique, mon choix est fait, na !

Posté par Ptitesirene33 à 23:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 août 2010

Greluche en mikado ... la suite !!!

Bin voui, fallait pas rêver non plus, une seule visite pour remettre d'aplomb la Baronne du Cul Coincé c'était foutu d'avance ! Alors retour par la case mikado mais avec un nouveau praticien. Une heure de travail qui me coûte déjà quelques "douleurs". Paraît que c'est parce que "ça travaille" ... ah bin ça pour travailler, ça bosse dur !  Mon bassin refonctionne normelement et rien que ça c'est cool !!! La cuisse droite, la bougresse, par contre tarde à se réparer. Il faut raison se faire même si j'ai beaucoup de mal à l'admettre, il va falloir encore attendre un moment avant de pouvoir remonter. Screugneugneu !!!

Posté par Ptitesirene33 à 19:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 août 2010

Au moins une bonne nouvelle ...

Visite de routine de la dentiste pour Bouchon. Maigre consolation du jour : rien à faire là dedans, tout va bien ! C'est toujours un peu d'argent d'économisé pour financer la prochaine visite de l'osteopathe... quand elle daignera revenir de vacances. Patience, patience, de toutes façons monter le lardon n'est toujours pas à l'ordre du jour snif !

Posté par Ptitesirene33 à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 août 2010

Greluche en mikado

Et hop de retour de chez l'osteo pour greluches ! Et bien, y'avait un peu de boulot apparement ...

Le bassin a été remis en place, le coude et le genou vont bien par contre impossible de me remettre en place la section qui va du crane au bas des omoplates. Cette partie a encaissé toute l'onde de chocs lors de l'impacte au sol (Merci encore à toi Ô feu ma bombe d'avoir sauvé ma tête !) et est en quelque sorte "figée" pour le moment ... paraît que c'est un peu comme une plat de nouilles trop cuites collées toutes ensemble, bon appétit ! Il faudra donc revenir pour une nouvelle séance, oh joie intense !

Quant à la douleur à la base de la cuisse droite, si la remise en place du bassin n'a rien résolu d'ici quelques jours et bien il faudra etre patiente environ 15 jours encore le temps que cette lésion finisse de se soigner d'elle même. Deux trés looongues semaines de patience avant de pouvoir remettre mon auguste postérieur sur le lardon. Le lardon qui pète le feu grave lui !

Posté par Ptitesirene33 à 23:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juillet 2010

L'heure du bilan lardonnesque a sonné ...

Je ne dirai qu'une chose : vive les copines !!! J'ai droit à mon taxi personnel pour aller voir le lardon ! Contente suis-je ! Paraît que je fais pitié à voir quand je marche mais au moins la la laaaaaa, je vais voir mon Bouchon ! Pas rancunière pour un sou la greluche !

Au programme, un petit pansage ponctué de "Aïe, ouille, aaaaah, aïeuuuuux !" avec curage de pieds assise sur un tabouret (Attention Public, cette cascade a été réalisée par une professionnelle et ne doit pas en aucun être reproduite chez vous !) et un petit tour de longe re-"Aïe, ouille, aaaaah, aïeuuuuux !" histoire d'essayer de voir si quelque chose cloche du côté du pitit lardon farceur à sa Moman. Et en effet, il y a problème ! J'ai beau ne pas être une super spécilaiste de la mort qui tue, mes petits yeux de greluche détectent des soucis "mécaniques" sur le posterieur droit, le bassin et l'épaule gauche ... y'a sans doute d'autres choses mais là faut voir avec la pro ! Oui mais voilà, vu que Bouchon n'est jamais à court de blagues, bin il a choisit pile le moment où Doc' Osteo et bin elle est en ouacances ! Non mais quelle idée j'vous jure !

En attendant le programme va être allégé par la force des choses. D'une part : réparation de la Baronne du Cul Coincé qui a la chance, elle, d'avoir un osteo qui n'est pas en vacances et travail léger à pieds (dans les limites de la Baronne bien sûr) pour le cheval sauvage. Yapuka !

Posté par Ptitesirene33 à 19:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juillet 2010

Tu le sens bien le poids des années là ?!

Lendemain de cascade, Mémé n'est pas belle à voir. La seule descente de l'escalier est un grand moment de bonheur, à quatre pattes que je la fais la descente. Ah pas de doute, il a le sens de l'humour le lardon car aujourd'hui bin voui, c'est mon anniversaire. Ouah la tête de l'anniversaire ! Avec une jambe dans le sac, des bleus et courbatures et le bassin dans le mauvais sens autant dire que je le sens bien là le poids des années !!!

Cadeau bonus du jour, des questions, des tas de questions dont la principale reste "Pourquoi, nom d'une greluche courbaturée, le lardon s'est-il transformé en cheval sauvage soudainement ?" J'ai sans doute pêcher par excés de confiance en partant en balade sans longer le poilu avant, mais bon sang ce que j'ai vécu là j'en suis sûre ce n'était pas "juste" une overdose d'énergie. Je le connais mon poney à force et si il y a bien une chose dont je suis sûre c'est qu'il n'est pas vicieux pour un sou le trou du cul, certes un tit peu neuneu par moment mais pas de vice ça non ! Alors pourquoi ? Une douleur fulgurante, je ne vois que ça. Il me tarde de pouvoir aller voir le lardon histoire d'essayer d'y voir plus clair !

En attendant, la "Baronne du Cul Coincé" est bloquée à la maison faute d'être en état de conduire, et la Baronne, bin, elle aime po ça du tout de pas pouvoir aller voir son poney ! Joyeux anniversaire qu'ils disaient ... tu parles !

Posté par Ptitesirene33 à 22:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juillet 2010

Quitte à y aller, autant y aller avec panache

Rha folie, je me suis offert une petite escapade de quelques jours à Bordeaux laissant Bouchon aux soins de la pension ... Ce qu'il faut savoir (et je sais que tu sais, toi fidèle lecteur) c'est : "Si Bouchon pas travailler, Bouchon faire des bêtises". Quatre jours sans bosser cette fois c'est le loulou qui se prend pour un étalon et tente de monter la jument dominante du troupeau. Bilan pas trop mauvais : quelques balafres sur le corps et un scalp à l'arcade. C'est aussi aller se prendre les pieds dans un tas de ferrailles ... beaucoup de bruit, pas de bobo ouf ! En bref, que du bonheur !!!

Jour de mon retour, pas possible de monter Bouchon, lever à 4h30 du matin (merci Pounky) puis route Bordeaux-Bretagne egal greluche sur les rotules donc pas de coco juste le cocktail soin de la balafre, pansage, bisous. Le lendemain, bien motivée pour monter sauf que ... le patron de la pension s'est pris un sabot dans l'arcade (je précise c'était po le sabot de Bouchon !!!). Adieu balade, bonjour transport chez le doc pour points. Ce qui nous fait 6 jours sans bosser pour Bouchon ...

Aujourd'hui, miracle !!! Je peux enfin monter mon merdeux ! Nous décidons de partir en balade avec ma co-pensionnaire. Moi de lui annoncer "Bouchon n'a pas été monté depuis un moment à mon avis ça va swinguer ..." Et nous voilà parties, 20 minutes au pas tranquillou, les greluches qui papotent et Sieur Trou du Cul pas différent que d'habitude : un écart sur la souche habituelle, un sursaut à cause de la mouche qui pète, normal quoi ! Arrive not' beau chemin de galop, plus d'un kilomètre en ligne droite, le pied ! Bouchon le sait, Bouchon est prêt, Bouchon piaffe, Bouchon est content, content, content ... "On galope ? Tranquille hein !"

Départ canon pour le lardon, et là ... c'est le drame à peine quatre foulées plus loin, le voilà qui decide de montrer à ma cop's pourquoi il a été rebaptisé Bouchon par mes soins. Saut de mouton, tête entre les antérieurs, ce n'est plus un poney c'est un bronco sauvage ! J'encaisse le premier, je tente de relever la tête ... fatal error, suis en hackamore ... Deuxième décollage, adieu veau, vache cochon et surtout greluche. Séparation de corps, vol gracieux dans les airs et atterissage comme une bouse sur le sol. L'impact est violent mais je suis consciente, je sais que je suis tombée devant Bouchon, j'attends l'impact des sabots qui ne vient pas. Petit détail qui a son importance, je ne suis pas tombée sur les bandes d'herbe non non, j'ai fait ça "bien" en choisissant la bande de gros cailloux pointus parce que quitte à se bourrer autant faire ça dans les règles de l'Art.

Me voilà donc étalée telle un vieux chewing-gum sur mes caillasses. Suis en état de choc mais consciente. J'arrive même à parler à ma co-équipière "Me touche pas, attends." Analyse des données, bilan des pertes ... 5-10 mn plus tard je me relève, accrochée à Bouchon comme une moule à son rocher. Pas de perte de connaissance, pas de vertige, encore une fois merci mon bol à fraises d'avoir joué son rôle. A la question "Ca va ?" en bonne gonzesse que je suis ma réponse aura été "Non merde j'ai déchiré mon pantalon neuf !!!" Normal quoi !

Remonter or not remonter ? Pas d'hésitation, je me sens capable de rentrer en selle et je me dis que si je ne le fais pas tout de suite je risque d'avoir peur la fois suivante. Donc hop à dada sur le Bronco grâce à une main secourable sur ma fesse gauche. Retour au pas, moi tenant de manière précaire sur le trou du cul qui a été relativement sympa (juste un écart qui m'a arraché les larmes). Arrivée pension, descente du paquet grâce à une marche et un parpaing pour limiter la douleur (et là, merci l'éducation au montoir), soins succints au p'tit con, et me voilà partie pour un petit voyage aux urgences parce que j'ai un peu mal quand même.

Les urgences ... 3h de bonheur intégral à ... attendre ... attendre ... attendre ... il y a soupçon de fracture du bassin "Si c'est ça Mademoiselle, c'est au moins 6 semaines sans monter ... de toutes façons j'aurai même pas besoin de vous l'interdire la douleur vous empêchera pour moi" Mouah ah ah il est rigolo le Mossieur ! Au final le bilan est moins catastrophique : un adducteur dans le sac (ça fait un mal de chien), les reins en compote avec lacérations, un troisième genou et des cervicales un peu remuées. Je m'en tire plutôt bien si ce n'est que une désagréable sensation de me balader avec non pas un balai mais une énorme bûche dans mon popotin délicat.

Reste à être patiente (hum !) et attendre bien sagement sans (trop) bouger que je me répare (parait que ça risque d'être long). Punie de voiture, punie de poney ... je vais crever ! De toutes façons, ma jambe droite refuse de m'obéir, je ne peux pas m'échapper bien loin.

Ma tête ayant tapé, mon casque d'amour part à la poubelle illico (suis deg' c'était mon beau Troxel !!!), il a rempli le contrat comme son prédécésseur avant lui. Bénis soient-ils tous les deux ! Me voilà à la recherche d'un remplacant, un peu de shopping y'a rien de mieux pour occuper une greluche, à condition de pouvoir ... conduire ! Snif !

Note de la Greluche : Aprés interview de notre seule et unique témoin, il s'avère que je n'ai même pas réussi à encaisser le premier saut de mouton. Pffff déception, ma fierté en prend un coup !

Voilà !!! Comme dirait l'autre "Je tombe pas souvent mais quand ça m'arrive, je fais ça avec panache"

Posté par Ptitesirene33 à 22:48 - Commentaires [11] - Permalien [#]